Posted on

Les jeux de mots sont bien connus de tous les français, et ils sont surement aussi vieux que peut l’être la langue française. Ce sont des jeux qui manipulent les mots ou sonorités de la langue. Pendant ces temps de confinements, pourquoi ne pas passer le temps en découvrant quelques différents types de jeux de mots ?

Des pratiques classiques de la langue

Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe des dizaines et des dizaines de formes de jeux de mots différents. Parmi les plus courants, on retrouve par exemple l’anagramme, ou l’on permute certaines lettres pour créer une expression nouvelle, ou encore la charade et son équivalent graphique le rébus, qui consistent à faire deviner un mot en en le décomposant phonétiquement. Certains types de jeux de mots sont inscrits dans l’histoire, comme les contrepets, ou de nombreux écrivains français comme François Rabelais ou Victor Hugo les ont incorporés dans leurs œuvres (pour en savoir plus : contrepèterie solution).

Il existe également des jeux mots qui sont biens moins connus pour la plupart des gens. Le lipogramme par exemple, ou l’auteur de celui-ci décide de ne pas utiliser une certaine lettre pour constituer son texte ou sa phrase, comme a pu le faire Georges Perec avec son roman La Disparition. Également, nous pouvons citer le palindrome, qui consiste à créer un mot ou bien une phrase qui peut se lire de droite à gauche, comme le mot KAYAK. Dans un registre similaire, on retrouve le pangramme, ou le but sera de constituer une phrase avec toutes les lettres de l’alphabet (“Dans un wagon bleu, tout en mangeant cinq kiwis frais, vous jouez du xylophone.”).

En bref, nous pouvons nous estimez chanceux de pouvoir parler la langue française, car elle regorge de complexité et apporte parfois son lot de surprise. Maintenant, soyez curieux et faites vos recherches !